Un été qui swingue

Happy Birthday lovely Puppini ! (Crédit: Pascal Berger)

Happy Birthday lovely Puppini ! (Crédit: Pascal Berger)

Le 6 juin, j’ai invité ma sœur fêter son anniversaire au Balajo où se produisaient les Puppini Sisters. Un concert intimiste organisé spécialement à Paris pour célébrer les dix ans du groupe. Une occasion rêvée pour la fan de la première heure que je suis! J’ai d’abord été séduite par le lieu : la lumière tamisée, les peintures murales où était représenté un couple dansant le tango, les vieilles cartes postales qui décoraient le dessus des tables, la boule à facette recouverte d’une épaisse couche de poussière. Et les couples présents, habillés à la mode des années 1950 : bretelles et moustaches soignées pour certains, robes mi-longues et rouge vermillon pour certaines. Un danseur aux cheveux gominés enflammait la piste : il faisait de drôles de grimaces en même temps qu’il faisait virevolter sa partenaire, comme porté par une sorte de transe.  Je me sentais dans un autre monde, propulsée soixante ans en arrière.

Les Puppini ont fait leur entrée, chic et pétillantes, comme à leur habitude. Elles ont offert une séance photo à leurs fans. Je me suis avancée timidement, adressant un « hello » surpris à Emma Smith, la nouvelle recrue. Je rencontrais pour la première fois celle qui remplace Stephanie O’Brien, depuis son dernier concert parmi le trio londonien à l’Olympia, en 2012. Je leur ai rappelé nos échanges par e-mail (pour la fameuse interview dont je vous avais parlé ici), leur ai souhaité un « happy birthday », pris la pose avec ma sœur tout sourire dehors et regagné ma place, impatiente de découvrir la suite. Une dizaine de chansons, quelques notes d’humour et un défilé vintage plus tard, me voilà assise dans le métro du retour, ravie de ce double anniversaire réussi.

***

Le 19 juin, c’est une autre parenthèse rétro que j’ai choisi d’offrir à une amie pour ses 25 ans. Un autre concert de jazz, mais cette fois new-yorkais : Scott Bradlee and Postmodern Jukebox. Une autre salle décorée à l’ancienne : le Divan du Monde. Une autre époque : les années 1920. J’ai découvert ce groupe en mars, au moment où les reprises de « Drunk In Love », tout nouveau tube de Beyoncé, fleurissaient sur la Toile. Celle de Cristina Gatti m’avait interpellée. Je la retrouve sur scène des mois plus tard, subjuguée par son timbre de voix. Elle n’y a fait que deux apparitions en deux heures mais je n’ai pas été déçue pour autant.

Des apartés hilarants du « présentateur » Drue Davis (qui a surpris les spectateurs en donnant à son tour de la voix à la fin du concert), aux œillades de la « heartbreaker » Ashley Stroud, en passant par les claquettes du très mignon Alex MacDonald : du divertissement pur, merveilleusement orchestré. Ce qui fait leur style? Des reprises jazzy et entraînantes des Daft Punk, de Lady Gaga, Kesha, Jason Derulo, Iggy Azalea, Miley Cyrus, Robin Thicke… et même du générique de Game of Thrones! Chapeau bas au pianiste Scott Bradlee qui a su réunir tout ce beau monde avec brio, aux musiciens classieux qui l’accompagnent et bien entendu aux chanteuses aussi talentueuses que charmantes.

Au centre, le pianiste Scott Bradlee entouré de sa belle brochette d'artistes. (Crédit: compte officiel Facebook)

Au centre, le pianiste Scott Bradlee entouré de sa belle brochette d’artistes. (Crédit: compte officiel Facebook)

Merci aux drôles de DJ Bart & Baker, en première partie des deux concerts, sans qui je n’aurais pas eu vent de ces belles performances 🙂

Quant à vous, chers lecteurs, si vous ne connaissez pas encore ces artistes, je vous invite à les écouter de ce pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s