Jean-Paul Gaultier, du podium au grand écran

Jean-Paul Gaultier, du podium au grand écran

Au centre de ses inspirations et de ses créations, Jean-Paul Gaultier, membre du jury du 65e Festival de Cannes.

Lorsque l’on pense au grand couturier français Jean-Paul Gaultier, les mots «marinière», «provocation» et «Madonna» résonnent immédiatement dans nos esprits. Au Grand Palais, où 175 de ses créations sont exposées jusqu’au 3 août prochain, on y remarque une autre facette de son talent: sa passion pour le cinéma. Lire la suite

Publicités

Jacques Demy, ce fabricant de rêves

La muse hypnotisante de Jacques Demy, Catherine Deneuve, dans "Les Parapluies de Cherbourg" (1963).

La muse de Jacques Demy, Catherine Deneuve, dans « Les Parapluies de Cherbourg » (1963).

Je n’ai vu que deux films de Jacques Demy: Les Demoiselles de Rochefort (1967) et Peau d’âne (1970). J’ai dû les découvrir à l’âge de huit ou neuf ans; aussi mes souvenirs qui en découlent ne sont pas nombreux: deux femmes coquettes qui chantent sur une place et une drôle de rose parlante. La rétrospective consacrée au réalisateur à la Cinémathèque française m’a non seulement rafraîchi la mémoire mais m’a aussi permis de mieux cerner son univers. Lire la suite

A Bruxelles, la miraculeuse reconversion d’un cinéma des années 1930

La galerie principale du centre culturel. Dans le fond: le bureau d'architectes de Caroline et Oldo Pabis. (Crédit: DailyMeg)

La galerie principale du cinéma transformé en centre culturel. Dans le fond: le bureau d’architectes de Caroline et Oldo Pabis. (Crédit: DailyMeg)

A l’occasion des «Quartiers en fête» qui permet aux touristes et habitants belges de découvrir la capitale européenne, la famille Pabis ouvre les portes de son centre culturel. Elle me raconte son engouement pour cet endroit initialement à l’abandon. Lire la suite

La mode à l’honneur rue de Rivoli

Digne d'une scène de bal, la scénographie de la salle Saint-Jean envoûte le visiteur. (Crédit: Marc Verhille/Mairie de Paris)

Digne d’une scène de bal, la scénographie de la salle Saint-Jean envoûte le visiteur. (Crédit: Marc Verhille/Mairie de Paris)

Sous les projecteurs des podiums lors de la Fashion Week parisienne, comme pour la faire durer, la mode se contemple en ce moment dans les vitrines des musées. Deux expositions la célèbrent à travers le temps. La première, aux Arts Décoratifs, retrace son évolution en Europe de 1700 à 1915. La seconde, à l’Hôtel de Ville, prolonge son Histoire jusqu’à nos jours sous l’angle de la Haute Couture. Lire la suite