Love Me Tender

Love-me-tender

Ah l’Amour au cinéma… Vaste sujet qui mérite, en ces temps obscures, de s’y attarder un peu. J’entends déjà les plus sceptiques s’esclaffer, résumant le genre, aujourd’hui, à des suites d’adaptations potaches de type Bridget Jones, ou à haut potentiel parodique, telles Cinquante nuances de Grey. Pourtant, le coup de foudre pour un film parlant d’amour, sans que ça en soit nécessairement le sujet principal, est encore possible en 2017. Lire la suite

Publicités

12* pépites ciné de 2016 qui donnent bon espoir pour 2017

bilan2016

Un beau cru 2016.

C’est fou de se dire qu’on peut déjà prononcer «l’année dernière». Le temps passe toujours trop vite, du moins jamais au rythme que l’on souhaite. L’année qui vient de s’écouler a été grandement merdique sur tous les plans, sauf au cinéma, la faille spatio-temporelle où je ne me sentirai jamais (complètement) déçue, triste, peinée. Un dernier coup d’œil dans le rétro (pardon pour ce titre aux allures d’équation). L’occasion de vous présenter mes meilleurs vœux. Et en avant 2017! Lire la suite

Amour interdit

Amour interdit

C’est l’histoire d’une femme qui en aime une autre. Et d’un homme qui au fond, s’est toujours senti femme. Deux personnages au cœur de deux films bien distincts, Carol, pour l’un, The Danish Girl pour l’autre. Un cadre, une atmosphère, des traits de caractère qui poussent pourtant, à les mettre dans le même tableau. Lire la suite

Jean-Paul Gaultier, du podium au grand écran

Jean-Paul Gaultier, du podium au grand écran

Au centre de ses inspirations et de ses créations, Jean-Paul Gaultier, membre du jury du 65e Festival de Cannes.

Lorsque l’on pense au grand couturier français Jean-Paul Gaultier, les mots «marinière», «provocation» et «Madonna» résonnent immédiatement dans nos esprits. Au Grand Palais, où 175 de ses créations sont exposées jusqu’au 3 août prochain, on y remarque une autre facette de son talent: sa passion pour le cinéma. Lire la suite

« The Grand Budapest Hotel » : le cinéma en chambres

Owen Wilson fait partie du casting cinq étoiles du dernier Wes Anderson.

  Owen Wilson fait partie du casting cinq étoiles du dernier Wes Anderson.

Le réalisateur Wes Anderson a choisi un palace de luxe pour servir l’intrigue de son dernier long métrage, suivant en cela une vieille tradition. Lieu de passage, nid d’amours interdits ou somme de toutes les peurs, ce décor chéri du 7e art représente un genre à part entière. Lire la suite