Love Me Tender

Love-me-tender

Ah l’Amour au cinéma… Vaste sujet qui mérite, en ces temps obscures, de s’y attarder un peu. J’entends déjà les plus sceptiques s’esclaffer, résumant le genre, aujourd’hui, à des suites d’adaptations potaches de type Bridget Jones, ou à haut potentiel parodique, telles Cinquante nuances de Grey. Pourtant, le coup de foudre pour un film parlant d’amour, sans que ça en soit nécessairement le sujet principal, est encore possible en 2017. Lire la suite

Publicités

L’amour avec un grand @

Message

«Hum… Elle a l’air plus canon que sur son profil» ou si le personnage de Tom Hanks dans Vous avez un message avait eu le béguin pour celui de Meg Ryan en 2016.

Peut-on encore trouver l’amour, le vrai, après quatre ans de célibat? J’ai longtemps pensé que la réponse se cachait, peut-être, dans mon téléphone ou mon ordinateur. De nos jours, les applications et les sites conçus pour nous aider à trouver LA personne «qui nous fera fondre» favorisent les rencontres plus que jamais. Ces «accélérateurs de coups de foudre» ne sont plus ringards et alimentent les conversations, leurs pubs attirent les regards sur les quais des métros et vous êtes à peu près sûrs d’y croiser votre pote de promo, vos voisins, votre collègue et même une connaissance… officiellement déjà en couple. Lire la suite

Amour interdit

Amour interdit

C’est l’histoire d’une femme qui en aime une autre. Et d’un homme qui au fond, s’est toujours senti femme. Deux personnages au cœur de deux films bien distincts, Carol, pour l’un, The Danish Girl pour l’autre. Un cadre, une atmosphère, des traits de caractère qui poussent pourtant, à les mettre dans le même tableau. Lire la suite

Gatsby, pas si great

Carey Mulligan, joli minois, briseuse de coeurs. Leonardo DiCaprio, la soif d'idéal. (Crédit : Warner Bros France)

Carey Mulligan, joli minois briseuse de coeur et Leonardo DiCaprio, beau gosse à la soif d’idéal. (Crédit: Warner Bros France)

«  – Gatsby, what Gatsby ? «  s’interroge Daisy Buchanan lorsque son amie évoque le riche et mystérieux Jay, sur le point d’organiser une énième fête dans sa gigantesque demeure. Interpelée moi aussi, je me demandais à quoi pouvait bien ressembler ce dernier, ayant en tête les souvenirs que s’en faisaient mon entourage et les critiques de littérature et de cinéma: le personnage inventé par le brillant romancier Francis Scott Key Fitzgerald en 1925, celui incarné par le séduisant Robert Redford aux côtés de Mia Farrow en 1974… et désormais le toujours-pas-oscarisé Leonardo DiCaprio ( en dépit d’un parcours sans faute). Lire la suite

La nouvelle pochette surprise de Michel Gondry

Le mur moelleux. Une autre astuce signée Michel Gondry. (Crédit: Studio Canal).

Le Mur moelleux. Une invention signée Michel Gondry. (Crédit: Studio Canal)

J’ai profité de la récente réouverture du Louxor pour découvrir L’Ecume des jours, le nouveau film de Michel Gondry. Un cinéma atypique pour un réalisateur original. Je m’étais dit que le tout me ferait passer un bon moment. Lire la suite