Le réalisme bluffant de « The Impossible »

La vitre tremble, Naomi Watts se retourne... La vague arrive. (Crédit: Concorde Filmverleih GmbH)

La vitre tremble, Naomi Watts se retourne… La vague arrive. (Crédit: Concorde Filmverleih GmbH)

Depuis quelques années, un nouveau concept émerge au cinéma: celui du film catastrophe « rationnel ». En 2008 sort Blindness. S‘ensuivent Contagion et Perfect Sense dans lequel Ewan McGregor, comme dans The Impossible, incarne l’acteur principal. Le point commun de ces trois longs métrages: la propagation inexpliquée d’un virus dans le monde. On est d’accord: il s’agit bien d’un scénario tiré par les cheveux. Lire la suite

Publicités