« Skyfall » : blondeur et tremblements

Parenthèse comique ou désir refoulé, aux yeux du spectateur, Javier Bardem a des vues sur Daniel Craig. (Crédit: Francois Duhamel)

En 2006, Casino Royale me laissait presque indifférente. J’aimais l’idée d’un nouveau James Bond, plus sombre. La froideur de Daniel Craig ne m’avait pas convaincue. Je ne m’étais pas encore détachée de Pierce Brosnan qui avait incarné le personnage quatre fois, entre 1995 et 2002. Ce dernier avait du charme, de l’humour. Lire la suite

Publicités