Quand Harmony Korine mène la transe

Dans "Spring Breakers", l'innocente Candy ne fait pas long feu. Dommage, le visage angélique de Selena Gomez adoucissait si bien les meurs (Crédit: Muse Productions)

Dans « Spring Breakers », l’innocente Candy ne fait pas long feu. Dommage, le visage angélique de Selena Gomez adoucissait si bien les moeurs… (Crédit: Muse Productions)

Ca ne donne pas grand chose de bon. A commencer par les actrices choisies, avec parmi elles deux ex Disney Girls, qui semblent aussi naïves (restons polis) que dans la vraie vie. Il n’y a qu’à les voir en interview pour la promo du film pour se rendre compte qu’elles n’ont rien à offrir -au cinéma- de vraiment solide. Lire la suite