Cinéma (français) à fleur de peau

cinema

La France a trois incroyables talents.

Je le dis souvent, le cinéma français n’est pas ma tasse de thé. Pourtant, derrière ou devant la caméra des derniers films qui m’ont pris aux tripes récemment, des réalisatrices et un casting bien de chez nous. Divines d’Houda Benyamina, Juste la fin du monde de Xavier Dolan et La Danseuse de Stéphanie Di Giusto. Trois longs métrages qui ont connu leurs petits et grands moment de reconnaissance cannoise, trois histoires qui chacune à leur manière méritent que l’on crie trois fois «Cocorico». Lire la suite

Publicités